Retour à la listeTélécharger la fiche de culture
Mediocalcar


Mediocalcar

Distribution géographique 

   Du Sulawesi à l'ouest, jusqu'aux îles Samoa à l'est. Forêts humides d'altitude, surtout en Nouvelle-Guinée.

Végétation 

   Plante sympodiale, épiphyte. Rhizome rampant. Petits pseudo-bulbes cylindriques formés d'un seul entre-n½ud, portant de une à trois petites feuilles apicales lancéolées. Une courte inflorescence terminale porte une à deux fleurs de petite taille. Les 3 sépales sont soudés et forment une structure en grelot. Colonne courte. 8 pollinies. Une quinzaine d'espèces.

Floraison 

   Floraisons de longue durée tout au long de l'année, suivant les espèces.

Culture 

   Facile. Culture en terrine peu profonde ou monté sur plaque de liège, dans ce cas surveiller que les touffes ne se dessèchent jamais complètement.

Parfum 

   Non.

Eclairage 

   Situation ombragée.

Températures 

   Tempérées à fraîches, au dessus de 12°c. Les espèces d'altitude, dont certaines poussent jusqu'à plus de 3600m, réclament une fraîcheur constante toute l'année.

Hygrométrie 

   Bonne humidité ambiante.

Arrosages 

   Réguliers avec une bonne ventilation pour éviter les pourritures.

Période de repos 

   Non.

Rempotage 

   Si nécessaire (état du substrat) dans un mélange bien drainant.

Substrat 

   Moyenne granulométrie. 70 % écorce de pin, 10 % de billes d'argile expansée et 20 % de sphaigne.

Apport d'engrais 

   Peu gourmand en engrais.

Sortie au jardin 

   Attention aux fortes chaleurs, dans un milieu ombragé.

Remarques 

   Les températures trop élevées sont la cause principale des échecs.


 

Association régie par la loi 1901. mentions légales - Création Couleurs de web