Retour à la listeTélécharger la fiche de culture
Paphiopedilum


Paphiopedilum

Distribution géographique 

   Asie du Sud-Est : de l'Inde aux Iles Salomon.

Végétation 

   Plante sympodiale, sans pseudobulbe, en touffe dense, au feuillage uni ou tacheté. Lithophyte ou humicole, en sous-bois humides principalement, sur sol calcaire et à flanc de falaise, de 200 à 2000 m d'altitude.

Floraison 

   6 à 8 semaines, en toute saison selon les espèces. La tige florale apparait au centre des pousses récentes. Le labelle est en forme de chausson.

Culture 

   Relativement facile.

Parfum 

   Léger parfum chez quelques espèces uniquement.

Eclairage 

   Adaptée à l'ombre des sous-bois, l'ombre d'un appartement suffit, à proximité d'une fenêtre malgré tout. Un excès de lumière fait jaunir le feuillage.

Températures 

   Il faut considérer 2 groupes. Feuillage uni : conditions tempérées à fraiches, 10-15 °C la nuit, 15-20 °C le jour avec un écart j/n de 10 °C ; feuillage tacheté : conditions tempérées à chaudes, 13-16 °C la nuit, 18-25 °C le jour avec un écart j/n de 8 °C.

Hygrométrie 

   60 à 80 % d'humidité, avec une bonne aération. En appartement, disposer la plante au-dessus d'un plateau rempli de billes d'argile et d'eau.

Arrosages 

   Sauf exceptions, eau calcaire, à température ambiante. Ajouter de la dolomie si nécessaire. Réguliers et abondants, laisser le pot s'alléger sans laisser sécher le substrat. Les pots étant petits, il faut arroser souvent, notamment en été.

Période de repos 

   Non, mais réduire les arrosages si la croissance est ralentie en hiver.

Rempotage 

   Tous les 2 ans au maximum (les racines ne supportent pas l'acidité de la décomposition des écorces), dès l'apparition des nouvelles pousses et/ou juste après la floraison, dans un pot petit, de 8 à 10 cm, sans enfouir le collet sensible à la pourriture.

Substrat 

   Doit être aéré. De calibre fin : 70 % d'écorce de pin, 20 % de billes d'argile expansée et 10% de sphaigne. Possibilité d'ajouter du calcaire en petits fragments (pierre calcaire, marbre, coquilles d'huitres) et du charbon de bois non traité.

Apport d'engrais 

   Engrais complet équilibré très dilué (environ 1gr/l) à chaque arrosage. De temps en temps, utiliser de l'eau calcaire sans engrais pour effectuer un rinçage du substrat. Conductivité : 400 à 600 µS/cm.

Sortie au jardin 

   Indispensable, pour initier la floraison. Feuillage uni : début juin à fin septembre ; feuillage tacheté : de fin juin à mi-aout. Mais attention aux températures nocturnes : 10 °C minimum. Protéger du soleil et de la pluie.

Remarques 

   Sans pseudobulbes, ces plantes supportent très mal la sécheresse. Les racines se développent dans les couches épaisses de mélange de brindilles et d'humus. Elles portent des poils absorbants très fragiles, excès d'engrais et sécheresse leur sont fatals. Eliminer sans attendre les feuilles qui commencent à brunir.


 

Association régie par la loi 1901. mentions légales - Création Couleurs de web